condoms

VIH: Être séropositif, amoureux et vivre vieux

Il y a une trentaine d’années, le sida a tué des centaines de milliers de personnes de façon fulgurante. Depuis, on compterait environ 34 millions de personnes, tous genres et orientations sexuelles confondus, atteintes du VIH. Mais est-ce qu’être diagnostiqué-e séropositif-ve est inévitablement fatal? Peut-on vivre l’amour et avoir une famille quand on est atteint-e du VIH?

Le VIH et le sida

Le VIH est un virus de l’immunodéficience humaine transmissible par relation sexuelle non-protégée ou par contact du sang avec une personne séropositive. Lorsque le VIH n’est pas traité, il passe par trois phases, dont la dernière est souvent mortelle. La première phase peut ressembler à une très grosse grippe qui dure un mois. C’est à ce moment que le virus se multiplie et le corps est incapable de le combattre. La deuxième n’a aucun symptôme, car le virus est en dormance. Cette phase peut durer de quelques mois à plusieurs années où la personne est contagieuse, parfois sans le savoir. Puis vient la troisième phase: le sida (syndrome de l’immunodéficience acquise). Les personnes sidéennes sont à risque de contracter une pneumonie ou d’autres maladies rares et d’en mourir, puisque leur système immunitaire est extrêmement faible.

Vivre avec le VIH

Bien qu’il n’y ait pas de guérison possible, le VIH se traite bien. Une personne séropositive qui prend son médicament religieusement n’aura donc aucun symptôme et ne sera statistiquement pas contagieuse. Il est ainsi possible pour quelqu’un ayant le VIH d’avoir une vie relativement normale. L’obstacle le plus fréquent rencontré par les personnes séropositives n’est donc pas le virus lui-même, mais la stigmatisation liée à celui-ci. Les rejets sont fréquents et les gens ont peur: peur de contracter le virus à leur tour, peur de ne pas pouvoir avoir d’enfant avec une personne séropositive, etc. Pourtant, les avancées scientifiques permettent à une personne porteuse du VIH de procréer naturellement sans transmettre son virus à l’autre parent ni le bébé. Les obstacles à l’emploi sont aussi fréquents lorsque l’employeur n’est pas bien éduqué sur le VIH. Les personnes séropositives redoutent donc souvent le moment où elles devront annoncer qu’elles sont séropositives et doivent faire un énorme travail de sensibilisation.

Mieux vaut prévenir

Il est important d’utiliser un préservatif à chaque relation sexuelle et d’utiliser la digue dentaire lorsqu’on pratique un cunnilingus ou un anulingus. Les tests de dépistage sont aussi recommandés régulièrement. Pour éviter de contracter le VIH, il est possible de prendre un traitement préventif si on a des comportements à risque. Il existe même une  »pilule du lendemain » pour les personnes qui auraient été possiblement exposées au VIH. Pour éviter de transmettre le VIH, il est primordial de prendre ses antirétroviraux quotidiennement: ainsi, la charge virale devient indétectable.

Si vous pensez avoir contracté le VIH, n’attendez pas: faites-vous dépister et voyez un médecin. Rappelez-vous que, de nos jours, il est possible de vivre vieux et heureux, même si on est séropositif-ve.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre